MCO/Rescue des disques

De OpenWikiBSD
Aller à : navigation, rechercher

Connaître la taille des blocs d'un disque

lsblk -o NAME,PHY-SeC
NAME           PHY-SEC
sda                512
├─sda1             512
├─sda2             512
├─sda3             512
│ └─sda3_crypt     512
├─sda4             512
└─sda5             512
  └─sda5_crypt     512
sdb                512
sdc                512
sdd                512
├─sdd1             512
└─sdd2             512

Donc Des blocs de 512 octets tant pour les disques que pour les partitions

Vérifier les secteurs (et non le filesystem)

[1] Où l'on vous cause de la commande sur des disques modernes [2] Comparaison des modes de badblocks

Installation

pkg install e2fsprogs

sous FreeBSD

Vérification non-destructrice...et lente

badblocks -nsv -b 512 -c 98304 /dev/sdb

ENviron 4 fois plus lente. Voir le premier pointeur pour les explications.

Vérification destructrice et bien plus rapide

badblocks -wsv -b 4096 -c 98304 /dev/sdb

Benchmarks

Disque SATA de 1To.

Temps pour arriver à 1,3% sur la première itération.

USB3 - Destructif - Blocks 512 o 107s
USB3 - Destructif - Blocks 4096 o 110s
USB3 - Non-Destructif - Blocks 512 o 450s
USB2 - Destructif - Blocks 512 o 400s

Récupérer une partition LVM2

Suivre aveuglément ça.

Vous essayez de monter une partition LVM2 et ....patatras :

/dev/sdf: read failed after 0 of 4096 at 0: Input/output error
/dev/sdf: read failed after 0 of 4096 at 3298534817792: Input/output error
/dev/sdf: read failed after 0 of 4096 at 3298534875136: Input/output error


Solution :

vgscan

Récupérez le nom du volume logique

lvchange -an <lv-name>

Inactivez le volume logique

 vgchange -an <vg-name>

Inactivez le volume de groupe

vgscan

Scannez de nouveau le volume de groupe

 vgchange -ay <vg-name>

Activez le volume de groupe

vgchange -ay <volume-group-name>
lvscan

Normalement les erreurs n'apparaissent plus

lvchange -ay <lv-name>

Activez le volume logique